café_gourmand_2016

café_gourmand_2016_macaron

café_gourmand_2016_creme_brulee

café_gourmand_2016_ensemble

café_gourmand_2016_fromage_blanc

Qu'est ce qu'un cafelito ?? C'est un petit shot de gourmandises, des nuances gustatives pour accompagner votre petit café... Histoire de n'avoir que l'embarat du choix....
Aller c'est parti.... Prévoyez large en timing.... Les macarons c'est loooooog à la préparation !!!!

Macaron ganache choco-coco de Christophe Felder

Pour la ganache
310 ml de crème liquide
180 g de chocolat noir
130 g de noix de coco râpée
½ gousse de vanille Bourbon

Prépararez la ganache dans un premier temps.
Hachez finement le chocolat et placez-le dans un récipient.
Mettez la crème liquide et la demi-gousse de vanille fendue en deux et grattée dans une casserole et portez à ébullition sur feu moyen.
Lorsque le liquide bout, versez-en la moitié sur le chocolat haché.
Laissez-le chocolat fondre 30 secondes puis remuez délicatement avec une spatule afin de lisser l'ensemble.
Ajoutez une deuxième partie du liquide et continuez le mélange doucement. Incorporez finalement le restant de crème et finissez la ganache. Dès que celle-ci a une texture lisse et brillante, versez dessus la poudre de noix de coco et mélangez de nouveau. Laissez cette ganache recouverte de film alimentaire figer au frais.

Pour la pâte à macaron : meringue italienne
200 g de sucre glace
200 g de poudre d’amandes
5 cl d’eau
200 g de sucre semoule
2 fois 75 g de blancs d’œufs (environ le poid de 5 blancs)

Préchauffez le four à 170°C.

Le tant pour tant. Versez le sucre glace, la poudre d’amandes dans la cuve de votre mixeur et broyez le tout afin d’obtenir un mélange homogène (appelé tant pour tant). Tamisez ce mélange dans un récipient.
Le sirop. Dans une casserole à fond épais, mélangez avec une spatule l’eau et le sucre semoule, puis faites chauffer sur feu moyen. Plongez le thermomètre dans le sirop pour contrôler sa température.
La meringue. Pendant ce temps, versez 75 g de blancs d'œufs dans un bol.
Surveillez le thermomètre, et lorsqu’il indique 114°C, faites tourner le batteur à pleine vitesse.
Dès que le thermomètre indique 118 - 119°C, retirez la casserole du feu, baissez la vitesse du batteur (vitesse moyenne), et versez petit à petit le sucre cuit sur les blancs montés, en prenant soin de le faire couler sur les bords de la cuve afin d’éviter toute projection de sucre.
Quand vous avez versé tout le sirop, faites de nouveau tourner le batteur à haut régime pour refroidir la meringue. La consistance doit être brillante, lisse et assez épaisse.
La pâte d'amandes. Versez les 75 g de blancs d'œufs restants sur le tant pour tant et mélangez. Vous devez obtenir une sorte de pâte d'amandes assez épaisse.
Le macaronnage. Prélevez une petite quantité de meringue à l'aide d'une spatule et incorporez-la à votre pâte d'amandes.
Mélangez pour détendre, puis ajoutez le restant de meringue. Travaillez pour avoir un ensemble homogène (consistance semi-liquide).
La poche à douille. Garnissez une poche à douille à moitié de cette préparation et réalisez des boules de pâte sur des plaques de cuisson couvertes de papier sulfurisé. Tapotez légèrement la plaque pour égaliser la surface des macarons.
La Cuisson. Enfournez pour 10 à 12 minutes en prenant soin de bien tourner les plaques à mi-cuisson.
Laissez complètement refroidir les coques de macaron avant de les garnir. Retournez les macarons en appuyant légèrement au centre (pour contenir plus de ganache).

Le Garnissage et le montage. Lorsque la ganache a bien épaissi remplissez les macarons à l'aide d'une poche à douille ou d'une cuillère à café.
Fermez chaque macaron avec une coque vide. Appuyez doucement pour que la ganache déborde légèrement.
Laissez durcir les macarons au frais avant de les consommer (l'idéal étant de les laisser reposer un nuit au frigo dans une boîte hermétique).

 

Crème brûlée à la vanille
Histoire de récupérer les jaunes des macarons
1 gousse de vanille
25 cl de lait entier
5 jaunes d'œufs
70 g de sucre semoule
250 g de crème liquide entière
Fendez la gousse de vanille en deux dans la longueur et grattez-les avec la pointe de votre couteau de manière a ôter les graines.
Versez le lait dans une casserole, ajoutez-lui les gousses de vanille et portez à ébullition sur feu moyen. Retirez la casserole du feu et laissez infuser durant 10 minutes.
Mettez-les jaunes dans un récipient et à l'aide d'un fouet, incorporez le sucre et fouettez sans blanchir la préparation.
Préchauffez votre four à 100°.
Incorporez la crème liquide aux jaunes jusqu'à obtention d'une crème homogène.
Ajoutez le lait vanillé refoidi et mélangez.
En vous aidant d'une petite louche, garnissez des petits moules que vous placerez dans un plat pour une cuisson au bain-marie.
Enfournez pour 1h15 envriron. La crème est cuite lorsqu'elle est légèrement tremblotante.
Une fois cuite, laissez-les refroidir complétement.
Saupoudrez les crème de cassonade en une fine couche régulière.
Brûlez le sucre avec un chalumeau. Lorsque la première couche est fondue, saupoudrez de nouveau et brûlez une seconde fois.
Dégustez sans attendre.

 

Fromage blanc fraise & vanille
1 gousse de vanille
300 g de fromage blanc
250 g de fraises
1 sahet de sucre vanillé

Fendez la gousse de vanille en deux dans la longueur et grattez-les avec la pointe de votre couteau de manière a ôter les graines.
Lavez et équeutez les fraises. Mixez-les à l'aide d'un mixeur plongeant afin d'obtenir un coulis lisse et brillant. Réservez la préparation.
Mélangez le fromage blanc avec les graines de vanille et le sucre vanillé. Versez le fromage blanc dans des petites verrines au deux tiers puis ajoutez le coulis de fraise par-dessus.
Réservez au frais.